L’interview de Seb Jarnot

Seb Jarnot est une figure emblématique du monde de l’illustration et de l’équipe d’Agent 002 depuis ses débuts. La campagne Nike réalisée en 2002 avec l’agence Wieden and Kennedy (Amsterdam) a durablement marqué les esprits. Son travail navigue depuis 10 ans entre l’illustration de presse (avec notamment un grand sens des portraits) et expérimentations plastiques à la Galerie de Philippe Pannetier installée à Nîmes qui défend avec passion son travail dans le milieu de l’art contemporain. Actuellement Seb Jarnot travaille sur des packagings de la marque L’Oréal.

Seb Jarnot

Agent 002: Tu es l’un des rares dessinateurs à être représenté sur le « marché de l’art » tout en conciliant un travail de commande ambitieux. Peux-tu nous parler plus particulièrement de ton approche de la commande publicitaire ?

Seb Jarnot: Le fait d’avoir une recherche personnelle en parallèle de mon travail de commande me permet d’en apprécier les contraintes. Découvrir de l’intérieur un univers qui m’est étranger, le ressentir à travers ce que m’en disent ses acteurs et le retranscrire en un temps limité, me met dans un état de stress positif qui me permet d’être intuitif et efficace je l’espère. De plus cela me permet d’aborder toutes sortes de milieux, c’est riche.

Seb Jarnot

Agent 002: J’aime particulièrement ton travail pour la presse, dont les portraits réalisés pour « Le Monde ». Comment appréhendes-tu cet exercice particulier?

Seb Jarnot: Le visage me fascine depuis tout petit. J’ai donc toujours fait du portrait. C’est cette longue expérience qui me permet de faire des traits et des traits jusqu’à ce que par « magie » ils prennent vie.  C’est ce que je recherche, entre maîtrise et abandon, lorsque les choses se font toutes seules.


Seb Jarnot

Agent 002: Ton exposition qui se déroule en ce moment à Nîmes marque une nouvelle étape dans ta démarche, comment navigues-tu entre ces 2 disciplines
souvent opposées que sont l’illustration et le dessin  contemporain ?

Seb Jarnot: Je ne me pose pas trop de questions, c’est justement l’équilibre entre les deux qui me permet d’avancer. Je n’aime pas compartimenter les choses, le dessin m’est naturel. Je peux le mettre au service des autres ou en mode « expérimentation », le principal est de toujours dessiner. Avec de la musique aussi, c’est primordial pour moi : dessin et musique.  Mais tout de même, mon travail personnel me permet d’aller beaucoup plus loin dans l’exploration graphique. Je sors aussi de plus en plus fréquemment du dessin pur pour aller vers le collage, l’assemblage d’objets…  et l’exposition qui a lieu en ce moment à la galerie From Point To Point à Nîmes reflète particulièrement bien ces nouvelles recherches.

Je suis très fier de la « mise en scène » que nous avons construite avec Philippe Pannetier. Elle permet de pénétrer mon univers, c’est un cocon un peu sombre, avec bien sûr une ambiance musicale étrange. De nombreuses personnes poussent la porte pour voir ce qui se cache derrière cette vitrine noire, sans enseigne.  Certaines personnes, semblent  entrer par erreur, et s’attendent à un bar un peu « hot » mais restent tout de même pour visiter l’expo. L’une d’elles m’a avoué en sortant :  « Ça fait un peu peur… ». J’adore !

http://ppgalerie.over-blog.com

Seb Jarnot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s