« Laukiamas » Karolis Strautniekas !!

Karolis Strautniekas est un illustrateur de 26 ans qui vit et travaille à Vilnius (Lituanie). Il commence à travailler comme créatif dans la publicité, l’animation et le design graphique. Il entame en 2013 une carrière d’illustrateur free-lance et compte déjà parmi ses clients des sociétés comme : Siemens, Adobe, EDF Energie, TeliaSonera et Taffel. On retrouve aussi ses illustrations dans la presse : The Independant, Sky&Telescope, Creative Review, 99U, Usbek&Rica…

sky-and-telescope-stars-illustration

Agent 002 : Bonjour Karolis te souviens-tu comment et pourquoi tu es devenu illustrateur?

Karolis Strautniekas : Oui, ce n’est pas si vieux. Il y a deux ou trois ans, juste après mon diplôme à l’Académie des Arts de Vilnius, j’ai eu la chance d’illustrer un premier livre pour la maison d’édition la plus importante de Lituanie. Le projet s’est avéré un désastre – beaucoup de didactique, de clichés… Pourtant d’autres commandes ont suivi, pas de quoi vivre confortablement mais assez pour satisfaire ma volonté de créer et dessiner. Ensuite j’ai pu travailler en agence de publicité puis un studio de création graphique. Après ces expériences j’ai réalisé que je voulais me concentrer sur l’illustration qui me permet de créer de la manière la plus libre et la plus indépendante. Au final je suis illustrateur professionnel à plein temps depuis un peu plus d’un an.

almasty-edf-final-biig

Agent 002 : Après ton expérience dans la pub tu te consacres pleinement à l’illustration, qu’est ce qui t’attire dans ce domaine?

Karolis Strautniekas : Dans la sphère publicitaire d’une petite ville, même s’il s’agit de la capitale de la Lituanie, il y a un manque de confiance envers les créateurs et designers « locaux ». C’est pourquoi dans ce contexte, les artistes étrangers et importants sont amplement copiés, ce que je trouve déplorable. J’ai commencé à dessiner pour moi-même avec l’idée de petit à petit développer mon style propre. C’est ainsi que plusieurs clients se sont manifesté depuis l’étranger en me proposant des projets où j’étais totalement libre. L’illustration me plaît beaucoup car c’est une forme très facile à manier pour exprimer ses émotions. J’aime aussi la liberté d’interprétation qu’apporte l’illustration, notamment lorsque je travaille pour un magazine par exemple. J’adore travailler sur l’illustration d’un article intelligent, au delà de mon imagination c’est aussi mes connaissances que j’approfondis. Je suis aussi une personne très rationnelle, à ce titre l’illustration et sa part d’imaginaire peuvent aussi être une sorte de thérapie.

skype-editorial-illustration-magazine-strautniekas

 

Agent 002 : Quelles sont tes influences, tu viens de Lituanie qu’elle est la place de l’illustration là-bas? 

Karolis Strautniekas : C’est difficile de citer une influence directe, c’est plutôt qu’il y en a énormément. Ça peut tout aussi bien être une animation de la période soviétique, dont j’ai toujours en tête la gamme de couleur. Les animations dessinées par ma mère à une période de sa vie (elle est maintenant avocate), les classiques lituaniens du graphisme et de l’illustration. Internet est bien sûr inévitable, j’y ai trouvé des artistes majeurs et c’est une source intarissable d’influence à notre époque. L’illustration contemporaine lituanienne se retrouve principalement lors du Salon du livre jeunesse de Vilnius, elle reste dédiée à un jeune public et n’est pas considérée comme une activité sérieuse. On trouvera quelques fois une illustration pour la publicité mais rarement une exposition. Il y a quelques années de cela j’ai proposé mon mémoire – sur les livres d’images – à plusieurs éditeurs, la réponse fut la même : que personne n’achèterait un livre sans texte. La situation est pourtant en train de changer avec l’arrivée d’une nouvelle bande dessinée et d’artistes dont le travail se situe entre l’art visuel et l’illustration. Dans cette nouvelle génération je compte des personnes comme : Rūta Kiškytė (http://www.rutakiskis.com), Akvilė Magicdust (http://www.magicdust.molestar.org), Arūnas Kačinskas (http://cargocollective.com/Yellowcardas), Kotryna Žukauskaitė https://kotryna-zukauskaite.squarespace.com. Il y a bien entendu Kęstutis Kasparavičius qui est un grand classique de l’illustration jeunesse lituanienne. 

pildyk2

Agent 002 : Quel serait pour toi le projet idéal sur lequel travailler?

Karolis Strautniekas : Je pense que n’importe quel projet de départ peut devenir idéal. Je ne suis pas indifférent aux recherches design sur un objet, j’aimerais dessiner des montres ou des lunettes. Travailler dans l’animation est une piste que je garde en tête, je m’intéresse beaucoup à l’ambiance générale, le placement et le mouvement dans l’espace des personnages, et puis je pense avoir le coup d’œil hérité de ma mère dans ce domaine. J’aime aussi beaucoup la peinture, l’idée de travailler à même le mur m’intéresserait aussi mais le souhait ultime reste de publier mon roman graphique ou un livre d’images.

edenas-final-flat-sharp

Agent 002 : Et pour finir, notre question traditionnelle, quel est ton super-pouvoir?

Karolis Strautiekas : J’ai le super-pouvoir de m’asseoir posément devant un dessin et ce pendant des heures… Oh! et aussi mon coup droit au ping-pong.

portretas-final