ADAM HAYES nous parle typographie

Entretien avec Adam Hayes qui nous fait partager son amour pour les typographies dessinées à la main.

adam hayes rotring

Quels sont tes outils de prédilection lorsque tu dessines de la typographie ?
Je débute la plupart de mes boulots par des dessins au crayon. En général je pars sur une idée que je dessine encore et encore avant d’arriver finalement à une version que je trace avec un stylo feutre fin Rotring. Je scanne ensuite le dessin et fait de petits ajustements dans Photoshop que j’utilise également pour ajouter les couleurs.
Lorsque je créé une nouvelle typo j’utilise Typetool, mais je m’efforce de préserver le côté artistique et artisanal en dessinant tous les caractères à la main. C’est un procédé bien plus long mais j’aime trop l’esthétique fait-main pour pouvoir y renoncer.

adam hayes typographie

Où trouves-tu tes influences typographiques ?
J’adore les enseignes peintes à la main. Le genre d’enseignes qu’on voit sur le bord de la route ou sur les vitrines des magasins et qui ont été faites par des autodidactes. Ces designs vernaculaires sont souvent ce qu’il y a de plus inspirants.

typo à la main

Finalement y a t-il une différence entre dessiner des lettres et dessiner des choses figuratives ?
Dessiner des lettres et des alphabets me vient beaucoup plus naturellement. J’ai toujours aimé la typographie et dessiné des mots ou des logos depuis mon enfance. J’aime l’idée que la typo offre des possibilités infinies avec comme seule contrainte l’exigence de lisibilité. J’ai par ailleurs fait des études de typographie et de graphisme et j’ai donc une formation technique qui se retrouve dans mes dessins.

adam hayes font

Sur quoi travailles-tu en ce moment ?
En ce moment je bosse sur une couverture de livre, un présentoir d’exposition et un logo pour une micro-brasserie qui vient d’ouvrir dans mon quartier. Je suis d’ailleurs payé en bières pour ce dernier boulot.

every place is the perfect place

Plus d’images de Adam Hayes.