ALEXANDRA PICHARD nous présente le livre Cher Bill

Alexandra Pichard répond à nos questions et nous en dit plus sur son livre Cher Bill paru chez Gallimard Jeunesse Giboulées.

couverture du livre cher bill

Peux-tu nous présenter en quelques mots le contenu de Cher Bill ?
Cher Bill est un album épistolaire pour enfants. On y lit la correspondance imaginaire entre Bill le poulpe, et Oscar la fourmi. Comme chaque personnage appartient à une espèce différente, que l’un vit sous la mer et l’autre sur la terre, cela suscite leur curiosité et donne lieu à quelques situations cocasses.

double page du livre cher bill

Comment t’es venue l’idée de ce livre ?
L’idée m’est venue en lisant Cher Monsieur Queneau, un recueil de lettres envoyées à Queneau – éditeur.
En m’arrêtant sur les photos des documents d’archives (lettres manuscrites, enveloppes d’origine avec timbres de l’époque et tampon de la Poste), l’envie m’est venue d’adapter ce genre de livre pour les enfants : les correspondants seraient des personnages inventés, et à la manière des recueils épistolaires pour adultes, le livre serait ponctué par une page d’archives photo des courriers échangés, rendant vraisemblable une correspondance fictive.

cher bill d'alexandra pichard

Peux-tu nous en dire davantage sur le processus de création de cet ouvrage ?
J’ai commencé par le chemin de fer pour fixer la structure du livre et déterminer le nombre de lettres à écrire.
Pendant la phase d’écriture, je me suis mise dans la peau d’un enfant qui entame une correspondance avec un enfant qu’il n’a jamais rencontré, se présentant d’abord, et lui posant ensuite des questions. Écrire les lettres à la main n’était pas si simple : il a fallu adopter deux styles d’écritures très différents : celui de la fourmi est sage et scolaire, tandis que celui du poulpe est plus désinvolte.
J’ai travaillé les illustrations à la plume et à l’encre, puis changé les couleurs à l’ordinateur.
Enfin, j’ai fabriqué et mis en scène les objets échangés pour la page d’archives photo.

livre d'alexandra pichard aux éditions gallimard jeunesse giboulées

Comment abordes-tu en général un nouveau projet d’édition ?
Le point de départ est toujours une image, ou une envie d’image. Par exemple, pour Cher Bill, c’est la page d’archives photo qui est venue en premier. Pour Herman et Dominique, ça a commencé par des esquisses de situations absurdes, entre un homme et son animal de compagnie, qui n’est ni un chat, ni un chien, mais un mollusque sans vie.
J’ai, dans un tiroir, quelques amorces de projets sous forme d’esquisses, et au moment venu, j’en choisis un que je développe.

double page d'illustration d'alexandra pichard

Sur quoi travailles-tu en ce moment ?
Sur un projet de livre pour enfants dont l’histoire se passe dans un arbre immense et curieusement habité. J’ai écrit le texte et maintenant je fais les illustrations.

intérieur du livre pour enfants cher bill

Plus d’images de Alexandra Pichard.