ADAM HAYES nous parle typographie

Entretien avec Adam Hayes qui nous fait partager son amour pour les typographies dessinées à la main.

adam hayes rotring

Quels sont tes outils de prédilection lorsque tu dessines de la typographie ?
Je débute la plupart de mes boulots par des dessins au crayon. En général je pars sur une idée que je dessine encore et encore avant d’arriver finalement à une version que je trace avec un stylo feutre fin Rotring. Je scanne ensuite le dessin et fait de petits ajustements dans Photoshop que j’utilise également pour ajouter les couleurs.
Lorsque je créé une nouvelle typo j’utilise Typetool, mais je m’efforce de préserver le côté artistique et artisanal en dessinant tous les caractères à la main. C’est un procédé bien plus long mais j’aime trop l’esthétique fait-main pour pouvoir y renoncer.

adam hayes typographie

Où trouves-tu tes influences typographiques ?
J’adore les enseignes peintes à la main. Le genre d’enseignes qu’on voit sur le bord de la route ou sur les vitrines des magasins et qui ont été faites par des autodidactes. Ces designs vernaculaires sont souvent ce qu’il y a de plus inspirants.

typo à la main

Finalement y a t-il une différence entre dessiner des lettres et dessiner des choses figuratives ?
Dessiner des lettres et des alphabets me vient beaucoup plus naturellement. J’ai toujours aimé la typographie et dessiné des mots ou des logos depuis mon enfance. J’aime l’idée que la typo offre des possibilités infinies avec comme seule contrainte l’exigence de lisibilité. J’ai par ailleurs fait des études de typographie et de graphisme et j’ai donc une formation technique qui se retrouve dans mes dessins.

adam hayes font

Sur quoi travailles-tu en ce moment ?
En ce moment je bosse sur une couverture de livre, un présentoir d’exposition et un logo pour une micro-brasserie qui vient d’ouvrir dans mon quartier. Je suis d’ailleurs payé en bières pour ce dernier boulot.

every place is the perfect place

Plus d’images de Adam Hayes.

L’interview d’Adam Hayes

Adam Hayes est graphiste et illustrateur. Après sa formation au prestigieux Royal College of Art de Londres et son diplôme en poche en 2006 il monte son propre studio dans l’Est de Londres où il travaille pour de nombreux clients internationaux tout en poursuivant ses recherches plastiques. Son attirance pour la typographie manuelle et pour les mots forment une intrigante mixture qui a attiré l’œil de l’Agent 002 en février 2008.

"All the lives" - poster

AGENT 002 : Comment as-tu démarré dans ce métier ?

Adam Hayes : À l’université j’ai étudié le graphisme. Cependant quand j’ai achevé mes études je n’étais pas satisfait de ce que j’avais fait. Je savais que j’étais intéressé par la typographie mais j’ai aussi voulu travailler plus l’illustration. Ainsi j’ai décidé de commencer un nouveau portfolio avec seulement des illustrations et des typographies faites à la main. Comme j’en ai produit beaucoup, j’ai pris conscience que j’étais plus un illustrateur qu’un graphiste. J’ai décidé de postuler à un troisième cycle universitaire en illustration pour aller plus avant dans cette démarche. J’ai ainsi passé deux ans au Royal College of Art de Londres où je réalisais des projets pour l’école, tout en ayant parallèlement une activité professionnelle. Après avoir fini mes études au Royal College, il a été facile de continuer mon activité professionnelle qui était déjà bien en place.

French food !

AGENT 002 : Es-tu plus reconnu en tant que graphiste ou en tant qu’illustrateur ?

Adam Hayes : Je suis certainement plus un illustrateur, car dans la plupart des commandes que je prends, il y a des illustrations. A la base, je dessine. Ainsi lorsque je travaille sur un projet graphique ou illustré, il y a toujours des croquis dessinés. Ce qui donne au résultat final une esthétique plus « illustrative ».

AGENT 002 : Tu partages un nouvel atelier avec d’autres artistes, peux-tu le présenter en quelques mots ?

Adam Hayes : Je partage la moitié d’une grande pièce au premier étage d’un vieil entrepôt avec neuf autres illustrateurs et un sérigraphe. L’atelier se situe dans la partie est de Londres appelée De Beauvoir Town, et la grande fenêtre devant moi donne sur une belle église, des arbres et des maisons avec les pignons de style hollandais. C’est comme un petit village au coeur de Londres ! Les autres artistes du studio sont tous des illustrateurs/graphistes freelance comme moi, et ils sont tous très doués !

Adam Hayes, dans son atelier de l'East London

Agent 002: Quelles ont été tes expériences professionnelles, les campagnes les plus marquantes ?

Adam Hayes : Un de mes projets préférés sur lequel j’ai travaillé était également l’un des plus difficiles : j’ai travaillé l’année dernière avec Ryan Ras et Julie Kim sur l’identité graphique de la saison du Shakespeare’s Globe Theatre de Londres. Pour chaque pièce, je devais créer une nouvelle affiche sur le principe visuel d’un blason. Je devais faire beaucoup de recherches – et pour quelqu’un qui n’a jamais été très bon en littérature anglaise à l’école, c’était un vrai défi ! J’aime beaucoup ce projet parce que j’ai dû rendre mes dessins extrêmement précis, ce qui m’a aidé à affiner mon travail. Et en plus, je n’avais jamais été dans ce sens esthétique, ce qui m’a permis de montrer un nouveau style dans mon book.

affiche pour le Shakespeare's Globe Theatre - 2010

Agent 002 : As-tu un souhait particulier, un projet qui te fait rêver ?

Adam Hayes : Pour être honnête, non. Je me sens incroyablement chanceux d’avoir un travail où je peux dessiner tous les jours, et je suis payé pour ça ! Je l’aime aussi parce que je ne sais pas sur quels projets je vais travailler d’une semaine à l’autre : c’est toujours une surprise !

campagne Ernst & Young 2010

Bellaciao en librairie!

Les deux activités d’éditeur et d’agent de Michel Lagarde ont permis à Bellaciao de vivre une double vie! En premier lieu avec la distribution de 600 exemplaires signés par Fred Bernard, vendus en librairie au prix de 19 euros (Diffusion: Le Comptoir des Indépendants). Et d’autre part, Bellaciao permet à Agent 002 de remercier ses clients, illustrateurs et amis pour fêter ses 10 ans en beauté!

http://www.michel-lagarde.com/blog/2009/11/bellaciao-en-librairie/